127 heures en tête à tête avec James Franco

Publié le par Emy Globetrotteuse

Oui ça fait longtemps je sais...
Et non je ne me suis pas fait kidnapper par un riche héritier ou par le contre espionnage russe...

On va parler ici de mon tête à tête avec James. Comment ça qui est James? mais James quoi...
james-franco2.jpg 

De la graine de James Dean...

Bref... quand mon copain préféré m'embarque pour un film tiré de l'histoire vraie d'un mec qui est au fond d'un trou de l'Utah pendant 6 jours... je me dis "Bof bof".
Quand il me dit que le réalisateur est Danny Boyle, le monsieur de "La Plage" et de "Slumdog Millionnaire"... je me déride (c'est une image, je n'ai PAS de rides, soyons clair!!).
Et enfin, lorsqu'il me sort que l'acteur qui est planté au fond du trou est James (name dropping chérie)... ben là je dis BANCO!


Donc c'est quoi cette histoire???
Le 26 avril 2003, Aron Ralston (James donc), jeune homme de 27 ans, part pour une randonnée dans les gorges de l’Utah tout seul. Evidemment, il n’a prévenu personne de sa randonnée cet inconscient (sinon c'est pas marrant)
Et là... le truc improbable survient : Il tombe dans un canyon et dans sa chute un rocher se détache et piège son bras. Déshydraté et en proie à des hallucinations, il reste dans son trou pendant 127 heures… armé d'un couteau suisse, d'une gourde et d'une caméra. On le voit parler à sa famille, à sa petite amie (la magnifique Clémence Poésy), chanter du ABBA... on vit avec lui les faux espoir, les délires jusqu'à l'issue connue de tous : 
il se casse et se coupe le bras à l'aide de son couteau.
A l'avant première du film, quelques journalistes se sont évanouis car le réalisme de cette scène, filmée par le génial Danny Boyle, met mal à l'aise car c'est très dur à supporter visuellement... des litres d'hémoglobine qui giclent, le jeu juste et violent de James. Moi, j'ai fermé les yeux alors je préfére vous prévenir (je suis trop sympa comme fille).  


Tchi Tcha bande annonce : 

 

Publié dans La dernière séance

Commenter cet article